Sans issue ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Joy Fielding 











Que cache la Carlyle Terrace, cette impasse bordée de cinq maisons identiques, occupées par des familles en apparence calmes ? Pourtant un soir, des coups de feu éclatent, rompant l’apparente placidité de la vie banale et ordinaire d’un quartier plutôt favorisé. 


L’auteur nous propose alors un flash-back et nous invite à découvrir ce qui reste habituellement abrité par les façades et les fenêtres closes : une grand-mère fragile et son petit-fils qui s’engage sur des voies dangereuses, une femme battue, un couple vampirisé par la belle-mère, un chômeur menteur, une épouse paranoïaque…Tous peuvent se trouver des raisons de recourir aux armes à feu qui ne manquent dans aucune maison. 


C’est avec angoisse et curiosité que l’on découvre peu à peu des aspects cachés de chaque famille, et l’état d’équilibre fragile des situations. Beaucoup de suspense, d’interrogations, de certitudes vite récusées, rendent la lecture addictive et difficile à lâcher. 


L’autrice ne manque pas de fustiger indirectement l’omniprésence des armes à feu, danger potentiel permanent qui peut à tout instant déclencher des drames et faire d’un citoyen lambda un criminel avéré. Sans oublier la violence conjugale, d'autant plus pernicieuse, que les apparences et le statu social ne suscitent pas les soupçons. 


Dans la lignée des romans de Liane Moriarty, ce roman étudie un microcosme ordinaire, prêt à imploser à la moindre étincelle.


Une belle réussite que ce thriller psychologique,  pour lequel je remercie Babelio et les éditions Michel Lafon.


380 pages Michel Lafon 9 juin 2022   Masse critique Babelio 






C'est une rue très tranquille en temps normal. Petite, sobre, typique de la classe moyenne. Pas le genre d'endroit qu'on associe habituellement aux affreux événements de cette chaude nuit d'été. Interrogez n'importe quel habitant et il vous dira qu'aucun de ses voisins ne semble capable de commettre un acte aussi atroce et impitoyable.


*


Maggie sait que l'homme est là avant de le voir. Elle le sent qui marche vers son lit, l'air s’ouvrant devant lui comme une paire de rideaux. Il reste penché au-dessus d'elle pendant quelques longues secondes, ses yeux pénétrant l'obscurité comme s’il attendait qu'elle se réveille. Elle ne lui donnera pas cette satisfaction, décide-t-elle, gardant les yeux résolument fermé, même quand elle sent qu'il écarte les couvertures et se glisse dans le lit à côté d’elle.


*


Joy Fielding



Joy Fielding est une autrice canadienne, née en 1945. Elle s’est imposée comme un maître du thriller psychologique




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article le plus récent

Inversion ⭐️⭐️⭐️⭐️

Articles populaires