Abonnés

Nuit nigériane

 Mélanie Birgelen 












Olujimi n’est pas loin de vivre son rêve d’enfant. Son nombre d’abonnés sur Insta le prouve. Il peut prétendre au statut d’influenceur. C’est lorsqu’il apprend qu’il est retenu pour participer  à la Fashion Week de Berlin que tout explose autour de lui. Mal remis de sa dernière rupture, il se heurte à sa famille qui l’exhorte à rentrer dans le droit chemin sous peine de lui couper les vivres. Il n’arrive plus à produire les modèles de styliste qui pourraient le faire accéder au graal.


Une instabilité émotionnelle quasiment aussi importante gagne Zainab, dans un road trip à travers le Nigeria, sur les traces d’Olujimi, qu’elle voudrait rencontrer pour l’interviewer pour sa rédaction. Le parcours éveille en elle les traces d’un passé douloureux.



Surfant sur une vague très contemporaine, en insistant sur l’impact des réseaux sociaux, médias à double tranchant et à haut risque si l’on ne ne se protège pas., l’autrice attire aussi l’attention sur le statut de la population gay au Nigeria, où l’homosexualité est illégale et passible d’une peine de quatorze ans de prison.



Pour aborder ces sujets de société très actuels, Mélanie Birgelen construit  avec un style tonique et vivant, un premier roman intéressant.








Ils ont un tas de plantes à l'intérieur, ce qui laisse un brin  dubitatif – à quoi bon se construire des murs, si c'est pour y convier l’hostile nature et ses nuisibles ?


*


Le milieu de l'audiovisuel inculque à chacun qu'une chute peut être aussi fulgurante que l'ascension qui l’a précédée.


Mélanie Birgelen



Mélanie Birgelen est née en 1966. Elle est journaliste et vit à Bangalore. Nuit nigériane est son premier roman 


2 commentaires:

  1. Coucou ! Je trouve que c'est intéressant de traiter de l'impact psychologique des médias sociaux ! C'est un tel business, une telle violence aussi !
    Les personnages sont nigérians ? Car, quitte à parler du Nigeria, je préfèrerais lire le roman d'une personne concernée, nigériane.

    RépondreSupprimer
  2. L’autrice est journaliste et a été correspondante au Nigeria , elle connaît un peu le pays, ce qui lui donne une certaine légitimité pour en parler.

    RépondreSupprimer

Article le plus récent

Bilan février 2024

Articles populaires