Abonnés

La maison noire ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

 Yûsuke Kishi













Yûsuke Kishi possède l’art de captiver le lecteur  en quelques phrases. Pourtant, quoi de moins sexy qu’une entreprise qui vend et gère des contrats d’assurance, et de moins attractif qu’un agent policé et consciencieux ? Cependant  très vite on imagine bien que son job est potentiellement délicat. Comment repérer les arnaques à l’assurance-vie, les limites parfois ténues entre suicide et meurtre, surtout lorsque la police ne met pas toute son énergie pour distinguer le vrai du faux !


Il y a eu ce coup de fil énigmatique d’une femme, vite oublié. Puis un drame atroce qui hantera les nuits de Shinji, et l’entrainera dans une aventure très périlleuse. 


C’est absolument magique. On est immédiatement pris dans cette histoire sordide que le contraste fort entre la conscience professionnelle et la droiture de Shinji et la noirceur de ceux qui tentent de profiter d’un système faillible. 

Comme dans La leçon du mal, l’intrigue se déroule selon un crescendo addictif, faisant de cette lecture une priorité !


On adhérera ou pas aux théories environnementales proposées pour expliquer la montée du mal sur la planète, elles ont au moins le mérite d’exister !



Un excellent moment de lecture, vite dévoré, et qui va hisser l’auteur dans mon top dix d’auteurs à suivre. 


Merci à Negalley et aux éditions Belfond.


304 pages 1er février Belfond 

Traduction : Diane Durocher 

#YusukeKishi #NetGalleyFrance







En prévoyant de payer les bénéficiaires dans le cas d'un suicide, les assurances encourageraient le passage à l'acte. Les personnes ayant l'intention de mettre fin à leurs jours pourrait s'arranger pour souscrire un contrat juste avant, et les finances des assurances décès s’en verraient alors fortement déstabilisées.


*


Je suis catégoriquement contre l'idée de mettre des étiquettes sur les gens, sans essayer de les connaître.


*


Le plus grand danger pour la société, ce ne sont pas ceux qui souffrent de troubles mentaux évidents, mais bien eux, ceux qui voient le monde à l'aune de leur propre noirceur.


Yûsuke Kishi



Né en 1959, Yûsuke Kishi est un auteur de romans de science-fiction, de romans policiers et de romans d’horreur.


Lire aussi 


La leçon du mal 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article le plus récent

Après minuit ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️❤️

Articles populaires