mardi 15 juin 2021

Grand calme ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

 Giles Blunt




  • Éditeur ‏ : ‎ Sonatine (12 mai 2021)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 336 pages
  • Traduction (Anglais) : Charles Bonnot
  • #Grandcalme #NetGalleyFrance









    Un excellent polar avec deux intrigues pour le prix d’une, une petite enquête qui implique un ex-chanteur de rock addict au sexe, dont se charge à titre personnel Lise Delorme, inspecteur à Algonquin Bay et une grande enquête à la suite de la découverte de jeunes femmes mortes de froid, et le décor est clairement à chaque fois une scène de crime. 


    Parallèlement on parcourt les pages d’un journal, qui rapporte les tribulations d’une expédition de recherche scientifique dans l’Arctique.


    Bien entendu quelque chose relie ces deux histoires et il faudra tout lire pour le savoir.


    Tout y est pour passer un bon moment, la solidité de l’intrigue et l’adresse avec laquelle elle est développée. L’humour des dialogues, basé sur les relations plus ou moins chaleureuses d’une équipe d’enquêteurs, avec une seule femme, et bien sûr un chat noir, qui ne comprend rien à rien et sur qui il ne faut pas compter pour faire avancer les investigations.



    On salue aussi l’immersion dans ce milieu particulier et inhospitalier qu’est le cercle polaire.

    Un beau travail de documentation


    Merci à Netgalley et aux éditions Sonatine.



    Il y a une nuit au sein de la nuit. Même à des latitudes tempérées, même au cours de nuits dont on considère la durée comme "normale", il peut y avoir un moment, une heure ou deux, qui ressemble à une nuit dans la nuit. L'heure où une femme comprend qu'elle ne peut plus faire semblant d'aimer son mari. L'heure où un jeune homme estime que le monde ne lui offrira jamais la vie dont il rêve et juge préférable de mettre un terme à celle qu'il a.

    *

    "Venez voir." Arsenault était entre la table et le lit, une silhouette dodue qui se découpait sur la fenêtre lumineuse. Il désigna l'une des rares vitres restées intactes. 
    "On dirait une Volkswagen, dit Loach, merci de nous l'avoir montré.
    -Pas le nuage, la fenêtre. Il faut avoir le bon angle. "

    *

    Elle continua de parler. L'idée lui vint qu'elle ne mourrait pas tant qu'elle parlerait. C'était un mythe connu : la danseuse qui ne doit pas cesser de danser, la conteuse qui doit continuer de narrer ses histoires pour repousser le destin.






    Giles Blunt est un romancier et scénariste canadien, spécialisé dans le roman policier.

    Il grandit dans la petite localité de North Bay, dans le Nord de l'Ontario. 










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire