Le grand monde ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

 Pierre Lemaitre









Roman attendu, comme à chaque fois pour cet auteur que je lis depuis de nombreuses années, séduite, dès le départ par les polars.


La nouvelle mouture s’inscrit dans le cadre de ces récits initiés avec Au-revoir là-haut. Le récit s’alimente  des destins à la fois banals et remarquables d’une poignée de personnages, inscrits dans les tourments que leur font subir la grande histoire. 


En 1948, la France se remet lentement de ses blessures de guerre, les vivres sont encore rationnés, le confort est plus que sommaire et la vie quotidienne n’est aisée que pour les débrouillards.

Mais la famille Pelletier voit de loin ces tracas, puisque l’usine fondée par Louis est prospère et que la relève devrait être assurée par le fils ainé. Mais Jean n’a pas la fibre pour gérer une telle entreprise, et poursuivre le développement de la fabrique de savon installée à Beyrouth. Hélène est encore bien jeune et c’est une fille, François qui est bon élève est appelé à suivre une voie plus royale en France. Quant à Etienne, sa délicatesse le fait écarter d’emblée de la succession. D’autant que son ami Raymond est parti en Indochine et que rapidement, Jean n’en a plus de nouvelles. Il décide de se rendre sur place.


Puis c’est la débandade, l’effondrement des espoirs parentaux, et cerise sur le gâteau un meurtrier impulsif sème les cadavres sur sa route…


C’est dire si la matière est dense et justifie les cinq cents pages, que l’on dévore avec avidité.


On aime aussi beaucoup les pages consacrées à la guerre d’Indochine, aux enjeux économiques complexes , qui a laissé la presse et l’opinion quasi mutique pendant des années. Certains passages sont particulièrement violents.



Pierre Lemaitre a créé un genre, petite histoire plongée dans la grande histoire, illustrée par des personnages qui donnent l’envie de les suivre. Et on se réjouit de savoir que trois tomes suivront. 

Merci à Babelio et aux éditions Calmann-Lévy.


                                        Calmann-Lévy  592 pages 6 janvier 2022




Si tu expliques trois fois un truc à quelqu'un et qu'il le comprend pas, c'est un imbécile. Mais si, à la fin, il est certain de l'avoir compris mieux que toi, tu as affaire à un con.

*
Les affaires à traiter concernaient principalement des achats de marchandises en France par des société coloniales. Chaque demande était assortie d'une longue explication destinée à montrer que le bénéfice de ces acquisitions pour l'économie indochinoise. On achetait en France des moteurs, des outils, des semences maraîchères, des films, des tôles, des sacs de ciment, des lavabos, des parapluies, des engrais, des lampes de poche, des fournitures de bureau, c'est fou la quantité de choses qui manquait à l'Indochine pour fonctionner ou se développer normalement.




Pierre Lemaitre est un écrivain et scénariste français, né en 1951. Ses romans sont traduits en trente langues et plusieurs sont en cours d'adaptation au cinéma et au théâtre. 



Du même auteur : 













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article le plus récent

Inversion ⭐️⭐️⭐️⭐️

Articles populaires